L'album du week-end - Jordan Rakei - The loop

Jordan Rakei nous présente son cinquième album studio, "The Loop", avec une ambition sans précédent.



Ce nouvel album se distingue comme le projet le plus audacieux et cinématographique de l'artiste, marqué par une première collaboration avec une grande maison de disques, Decca Records. Loin de son style DIY habituel, Jordan Rakei enregistre ce disque en live aux prestigieux studios RAK de Londres, avec un orchestre complet et de nombreux collaborateurs musicaux. Cette démarche illustre un tournant majeur dans sa carrière, particulièrement motivé par un concert prévu à l'emblématique Royal Albert Hall de Londres. Au fil du temps, après avoir quitté Brisbane pour Londres en 2015, il a affiné son style groove et soul, en collaborant avec des artistes comme Tom Misch et Loyle Carner. Chaque album, de "Cloak" en 2016 à "What We Call Life" en 2021, a marqué une évolution dans son expression musicale et personnelle.


Maintenant âgé de 31 ans et devenu père, il explore dans "The Loop" des thèmes d'empathie et de croissance personnelle, inspirés par sa nouvelle vie familiale. Il raconte même comment son approche de la musique a évolué, passant d'un souci des perceptions externes à une expression brute de ses émotions, illustrée par la chanson "Hopes and Dreams", écrite après la naissance de son fils. L'album représente également un espace de liberté créative où il a pu expérimenter avec d'autres musiciens, élargissant ainsi les horizons de son oeuvre. Son statut d'artiste a été cimenté par son récent titre d'artiste en résidence aux studios Abbey Road, un honneur qui lui permet d'accéder à des ressources inestimables pour ses futures créations. Alors qu'il se prépare pour une tournée européenne, il n'oublie pas ses racines et prévoit une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande pour 2025. Malgré la distance de sa terre natale, il reste connecté à ses origines et à sa communauté de fans.

Plus récente Plus ancienne