L'AltStore bouscule Apple grâce au Digital Markets Act

La récente loi sur les marchés numériques de l'Union Européenne, le Digital Markets Act (DMA), vise à briser le monopole qu'Apple détient sur son App Store, en ouvrant la porte à une compétition plus vive et diversifiée. C'est une période intéressante pour les développeurs d'applications ainsi que pour les consommateurs, car nous commençons à entrevoir les possibilités offertes par un écosystème plus ouvert.


Au cœur de cette transformation se trouve l'AltStore, une boutique d'applications alternative qui se prépare activement à exploiter le DMA. En effet, elle s'apprête à lancer une version actualisée de son store dans l'Union Européenne, avec l'intention spécifique de soutenir les applications financées par Patreon. Apple mettant maintenant en place des API et des frameworks, facilitant pour les développeurs la distribution d'applications en dehors de l'App Store, l'AltStore, réactif, a immédiatement saisi cette opportunité. Riley Testut, développeur de ce dernier, a récemment dévoilé des captures d'écran de cette future itération. Cette initiative ne se limite pas à générer des revenus via les publicités, les téléchargements payants ou les achats intégrés. Il intègre Patreon de manière personnalisée, permettant aux développeurs de commercialiser leurs applications directement auprès des consommateurs.


Connu pour des applications de contournement telles que l'émulateur de jeux vidéo Delta, son approche commerciale unique, qui s'écarte des traditionnels modèles de monétisation de la marque à la pomme, en évitant les commissions de vente élevées, promet une alternative séduisante tant pour les développeurs que pour les utilisateurs. L'introduction de son modèle d'affaires, basé sur Patreon, soulève des questions passionnantes sur les futurs systèmes de paiement alternatifs dans l'écosystème des applications. En outre, l'AltStore offre une transparence bienvenue en donnant aux utilisateurs une vue détaillée des droits accordés à ces dernières avant leur installation. Avec la promesse d'une utilisation simplifiée par rapport à la version actuelle, l'AltStore en mode UE élimine les étapes complexes et potentiellement inquiétantes en matière de sécurité, nécessaires pour le sideloading. Ce changement vise à aligner son expérience utilisateur sur celle de l'App Store d'Apple, tout en conservant certaines différences distinctives, comme l'écran de confirmation supplémentaire requis par Cupertino.


Le lancement imminent de cette nouvelle version témoigne de l'évolution dynamique du marché sous l'influence du DMA. En attendant l'approbation finale d'Apple, le secteur attend avec impatience de voir comment cette innovation influencera la distribution et la monétisation des applications dans l'UE et au-delà.

Plus récente Plus ancienne