Sam Altman redevient PDG d'OpenAI (décidément...)

Dans une tournure surprenante des événements, Sam Altman est sur le point de reprendre son poste de PDG d'OpenAI après un intense coup d'État au sein du conseil d'administration qui a plongé l'organisation dans la tourmente. 




A ses côtés, l'ancien président Greg Brockman fera également son retour. L'entreprise a publié un communiqué annonçant un "accord de principe", accompagné d'un conseil d'administration nouvellement constitué composé de Bret Taylor, Larry Summers et Adam D'Angelo. Ce dernier, qui faisait partie du précédent, reste à son poste temporairement pour assurer la transition.


Le rôle principal de ce board intérimaire est d'en nommer un nouveau plus étendu, qui aura pour mission de réinitialiser la gouvernance de la société. Microsoft est susceptible d'y obtenir un siège. Sam Altman et le PDG de Microsoft, Satya Nadella, ont confirmé l'accord par le biais de publications sur X, signalant que ce dernier est sur le point d'être finalisé. Interrogé sur la signification du « en principe », un porte-parole d'OpenAI a refusé de fournir des détails supplémentaires, laissant certains aspects non divulgués.


Cette tournure inattendue des événements soulève plusieurs questions sur la dynamique et les processus décisionnels au sein de la salle de conseil d’OpenAI. Le manque de transparence entourant la destitution initiale de son ancien PDG et les conflits internes qui ont suivi ont laissé les parties prenantes et les observateurs perplexes. Alors qu’Altman se prépare à revenir, il est crucial pour l'entreprise de résoudre ces problèmes et de restaurer sa stabilité.
Plus récente Plus ancienne